Mon avis sur La Promesse d’Edna, de Romina Casagrande

Edna, nonagénaire, est une petite dame sans histoire. Elle vit seule, chez elle, avec son perroquet Emil. Elle travaille la terre, prend soin de sa maison. Elle reçoit la visite d’Adele, de temps en temps, qui lui apporte des commissions et le dernier numéro de son magazine préféré. Un jour, elle y voit une photo, qui la poussera à faire ce voyage qu’elle a toujours repoussé. Elle prendra la route, traînant la cage de son vieux compagnon ailé, jusqu’à sa destination. On la suit tout le long de son trajet, au fil de ses galères et de ses rencontres.


J’ai bien aimé l’aspect roman d’initiation de ce livre. La plume est claire et nous emmène facilement sur les routes. J’ai beaucoup aimé les flashbacks. Mais je trouve les personnages secondaires un peu trop caricaturaux. Et je n’ai pu m’ôter de la tête qu’une dame de 90 ans qui traîne une cage derrière elle sur des kilomètres était peu crédible. Un feelgood agréable mais qui ne restera pas dans ma mémoire.

Et vous, vous l’avez lu, aimé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s