Mon avis sur Stupeur et tremblements, d’Amélie Nothomb

95260270_244000673511065_4020124977155014656_n

Mon quatrième Amélie Nothomb sera donc Stupeur et tremblements, qui est l’un de ceux que j’ai vu passer le plus souvent. Ce petit texte rapide à lire raconte le quotidien d’une Belge qui intègre une boîte japonaise. Respect de codes particuliers, discipline exacerbée, ordres farfelus…, elle en voit de toutes les couleurs.

On est plongé dans un monde vraiment différent du nôtre, qui ressemble à la vision que l’on peut avoir de la société japonaise (je n’irai pas plus loin dans la comparaison car je ne la connais pas bien, je ne sais pas si c’est vraiment comme c’est décrit dans le bouquin). L’atmosphère est difficile à appréhender, on a l’impression que les personnages ont été dressés pour désirer un style de vie bien précis. On est balloté entre d’un côté l’honneur poussé à son apogée, qui donne quelque chose de très solennel à l’univers dans lequel évolue le personnage, et de l’autre des choix et décisions grotesques. Il y a aussi l’opposition occidentaux/japonais qui est très présente dans le livre.

J’ai bien aimé ce bouquin car il m’a dérangée et explore des émotions et impressions difficiles à expliquer. C’est ce que je recherche quand je lis du Nothomb. Et vous, l’avez vous lu, aimé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s