Mon bilan de septembre 2021

De belles lectures en septembre 2021, d’abord avec l’indispensable Les Grandes Oubliées, qui raconte comment on a progressivement oublié les réalisations de femmes au fil de l’histoire. Ensuite avec les deux très bons romans La Perle et la coquille et Apaiser nos tempêtes. Le premier, lu pour @autricesdumonde , relate la vie de deux jeunes filles afghanes qui vivaient en goûtant la liberté, comme des garçons, avant que les assignations de leur société les rattrapent. Le second celui de femmes qui tombent enceintes jeunes. L’une gardera l’enfant, l’autre choisira de ne pas faire grandir le fœtus. Par l’autrice de l’inoubliable Dans la forêt. Destin de femme, toujours, avec Loin, à l’Ouest, qui raconte l’histoire d’une femme libre au XXe siècle, qui militera toute sa vie pour ses droits. L’intéressant Son Empire également. Une enfant raconte comment sa femme est devenue la prisonnière d’un homme. Enfin, mon premier King, haletant mais pas parfait.


Et vous, votre bilan de septembre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s