Mon avis sur Le Bureau des jardins et des étangs, de Didier Decoin

Capture.PNG

4/5, je mets cette note car c’est un livre à l’univers original. Il décrit le Japon du XIIe siècle, de la campagne au palais de l’empereur en passant par les monastères et les maisons closes. La femme d’un pêcheur qui est mort va se charger d’apporter des poissons à celui qui gère les étangs de la cité impériale. À travers sa marche, elle repense à son mari et à la tendresse qu’elle a perdue. Honneur, devoir et fragilité sont les mots qui la décrivent.

Je me suis laissée emporter par ce livre, qui m’a fait voyager dans un univers inconnu. Le personnage est aussi sensible et digne que pudique. Certaines choses m’ont déplue, comme l’utilisation parfois maladroite de connotations sexuelles, mais je garde de cette lecture une certaine satisfaction.

Votre avis ?

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s