Mon avis sur The school for good mothers, de Jessamine Chan

Un livre à l’image de ma coupe du monde. J’étais dans les starting blocks, que voulez vous, je suis une supportrice 🇫🇷 et une lectrice 📖. Et puis, au fil des pages, je me suis laissée emporter. Cette mère à bout de fatigue que l’on envoie dans une école pour les mauvaises mères m’a touchée. Certes, elle n’avait pas à faire cela mais sa situation de working mum célibataire et épuisée attendrie, forcément. Ajoutez à cela une ambiance étrange, avec cette indescriptible sensibilitt à la japonaise, et vous avez le cœur du livre. Je me suis emballée au fil des pages avant de retomber en fin de livre. Tout ça pour ça. Mais au moins, j’y aurais cru jusqu’au bout. Et je me jeterai corps perdu à nouveau dans le prochain (livre) qui me tombera sous la main.

Supportrice et lectrice, je vous avais prévenus.


Vous avez repéré, lu, aimé ce livre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s