Mon avis sur Kérozène, d’Adeline Dieudonné

ATTENTION SPOIL !!!


J’avais lu La Vraie Vie, vous savez, ce roman qui a fait connaître Adeline Dieudonné. Dans lequel, il y a un passage aussi incongru que perturbant et horrible. Bref, il m’était resté en tête. Alors, quand Kerozene est sorti il y a quelques mois, j’étais À ÇA de me jeter dessus. Instagram est passé par là et j’ai vu défiler des avis contradictoires. Mon impatience a été temporisée. Mais quand je l’ai vu dans les livres de la nouvelle collection poche de L’Iconoclaste, j’ai cédé à l’appel de ses pages. Et… je pense avoir compris pourquoi il a tant partagé.


Oui, on a ce qui a fait le succès du premier livre d’Adeline Dieudonné : une plume efficace, du bizarre, du déstabilisant et en même temps une certaine distance qui donne l’impression que c’est tout à fait normal et que des trucs comme ça arrivent régulièrement. MAIS (ATTENTION C’EST LA QU’EST LE SPOIL) le format n’est pas exactement celui d’un roman. Dans ce bouquin, on va raconter l’histoire de personnages qui sont au même moment au même endroit. Évidemment, on se dit qu’ils sont liés. Qu’ils ont fait un truc. Qu’ils ne sont pas là par hasard. Mais en fait, pas vraiment. Du coup, ça perturbe. Est-on face a un roman ou un recueil de nouvelles ? Je pencherai pour la réponse B. Mais si le style Dieudonné vous a plu, et en le sachant, je pense que vous pouvez vous y aventurer sans crainte.


Vous l’avez repéré, lu, aimé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s