Mon avis sur Petiote, de Benoît Philippon

Gus est un looser. Un looser, avec un bon bagou, c’est ce qui l’a sauvé plus d’une fois. Séparé, il n’a ni logement, ni situation stable. Mais il ne comprend pas pourquoi cette ******** de juge l’empêche d’avoir la garde de sa fille. Mais Gus ne va pas de laisser faire. Ah non, cette fois il va se battre pour sa petiote qui est déjà une ado. Pour lui montrer qu’il l’aime. Et quoi de plus parlant qu’une prise d’otages dans un hôtel modeste d’un quartier mal famé ?


Armes en main, il lance l’attaque, sans intention de blesser évidemment, et réclame un aller simple pour le Venezuela où il pourra profiter de la vie avec sa fille. Derrière une prise d’otage incongrue, l’auteur déploie une galerie de personnes sensibles. Si vous aimez le loufoque et l’humour, autant que les portraits, foncez !


Vous l’avez lu, aimé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s