Mon avis sur Les Promises, de J-C Grangé

Dans le Berlin des prémices de la Seconde Guerre mondiale, des femmes de dignitaires nazis se font assassinées. On les retrouve éventrées et pieds nus. Officiellement, elles sont parties en vacances. Que dire sinon ? Que la toute puissante Gestapo ne sait protéger les siens ?


C’est bien l’un de ses agents, façonné de la rage et du souvenir de la défaite du dernier conflit, qui doit enquêter. En bottes et uniforme rigides, il ne passe pas inaperçu. À ses côtés, viendront rapidement s’ajouter un psychiatre et une directrice d’asile. Le trio improbable interroge, fouille, remue pour trouver le responsable de ces meurtres.
J’ai adoré l’ambiance de ce livre, tout un tas de choses émanent des pages avec subtilité, sans appuyer grossièrement dessus : la haine du Juif, le souvenir de la débâcle de 1918, la rancoeur, la machine à monstres qu’est la Gestapo… c’était hyper intéressant et tout aussi glaçant. L’enquête se tient, les pistes explorées sont très différentes. Le dénouement est crédible, il colle bien avec les ficelles lancées ça et là, bien qu’un peu tiré par les cheveux. Le style est agréable. Bien que le livre soit assez long (plus de 600 pages), je me suis laissée happée des les premiers pages. Bref, un bon bouquin qui m’a davantage plu pour son style et son ambiance que pour l’enquête au final.


Et vous, vous l’avez repéré, lu, aimé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s