Quels livres glisser sous le sapin ? Des lectrices répondent !

Hello les lectrices et les lecteurs,

comment ça va ? Laissez-moi deviner, vous êtes dans le rush des derniers cadeaux à glisser sous le sapin de Noël ? Les amoureux de la lecture qui me suivent ont quelques livres à vous conseiller. Alors, c’est parti pour la liste des livres à offrir à Noël !

Et on commence avec Marie, du compte @booksvarden , qui conseille Le Pacte des Marchombres de Pierre Bottero.

« Le Pacte des Marchombres c’est l’histoire d’Ellana, ou plutôt d’Ipiu, une jeune orpheline élevée par des Petits. Un jour, Ipiu part pour découvrir le monde de Gwendalavir à la recherche de ses origines. C’est lors de ce voyage qu’elle changera de prénom pour adopter celui d’Ellana, suite à une rencontre marquante. D’ailleurs, des rencontres, elle n’en fera pas qu’une… Bientôt, elle fera la connaissance de Sayanel mais surtout du mot « marchombre ». Un terme rempli de mystère qui va amener Ellana à un univers rempli de liberté, de dépassement de soi et de poésie.

Même si cette trilogie fait partie de la littérature jeunesse, elle peut paraître tout aussi marquante aux yeux d’un adulte. Pierre Bottero nous emmène au travers de cette histoire avec une plume magnifique et touchante. On découvre la philosophie de vie des marchombres qui peut paraître lointaine de la nôtre mais qui incite au respect et à l’admiration. On rencontre également des personnages hauts en couleur auxquels on s’attache les yeux fermés. »

On enchaîne avec la librairie de voyage lilloise Autour du Monde qui conseille Mille femmes blanches, de Jim Fergus.


Dans cette trilogie – ici en version intégrale – Jim Fergus part d’un fait réel : en 1874, le président Grant accepte de « troquer » mille femmes blanches contre mille chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du peuple Cheyenne. Certaines sont volontaires, mais la plupart viennent de pénitenciers et d’asiles. Ces femmes, mariées aux guerriers de la tribu des indiens Little Wolf, vont être les témoins des massacres perpétrés par l’armée Américaine ayant pour but d’exterminer les indiens malgré les traités de paix signés.  Révoltées par ce qu’elles voient et résolues à venger la mort de leur famille, elles prendront les armes pour défendre leur communauté d’adoption contre l’oppresseur. Un roman puissant, une plume magnifique, une saga qu’on ne lâche pas. Mille femmes blanches a reçu le prix du Premier roman étranger. 

Valérie du compte @unlivreuneétoile a elle aussi des livres à conseiller. Et beaucoup ! On commence avec Et avec votre esprit… de Alexis Laipsker.


Résumé : A Strasbourg, un prix nobel de chimie est sauvagement assassiné. Il est dépouillé de son cerveau. Quatre jours plus tard, un physicien bien connu disparaît à Lyon. Le lieutenant Vairne hérite de l’enquête. Ce pro du poker, avançant dans la vie grâce à des probabilités ne s’imagine pas dans quoi il s’embarque… 

Ce polar est une pépite. Il allie action et réflexion du début à la fin. Nous suivons l’enquête du lieutenant Vairne sur la disparition d’un physicien, puis nous apprenons assez vite qu’il n’est pas le seul à manquer à l’appel. J’ai adoré le lieutenant, qui, grand joueur de poker, analyse tout avec des probabilités. J’ai trouvé ça très original et tellement bien pensé. Cet homme, grand dragueur, va faire équipe avec une femme qui enquête aussi sur une disparition. Je les ai adorés ! Piquants, corrosifs, attendrissants, ils forment une équipe de choc. L’écriture de l’auteur est géniale. Il nous embarque dans l’histoire sans aucune difficulté. C’est accessible, prenant, haletant. Les mots défilent, les pages se tournent. Impossible pour moi de m’arrêter de lire ce livre avant d’en connaître les tenants et les aboutissants. J’ai passé un super moment (j’allais dire agréable mais est-ce le mot approprié pour un polar ? 🤔 Pas sûr lol)

La force de rester de Anaïs Weibel.


Benoît, à l’aube de ses 30 ans, tente de se reconstruire suite à une enfance marquée par les coups d’un père violent et les drogues dure. Si aujourd’hui, il est clean, la tentation est toujours présente. Puis il rencontre Jade qui devient son rayon de soleil et l’aide à avancer. Benoît surmontera-t-il ses démons ? 

Une PEPITE! Voilà, c’est dit! Benoît est tellement attachant qu’on a envie de l’épauler. Jade est une jeune femme qui a grandi entourée d’hommes : son père, ses oncles. Elle a un caractère bien forgé, elle sait où elle va. Mais elle cache des secrets (je vous vois venir.. non je ne révèlerai rien du tout). Va-t-elle pouvoir aider Benoît ? Anaïs a une écriture fluide qui m’a fait passer par toutes les émotions possibles : j’ai eu la larme à l’oeil (larme qui s’est multipliée et ont fini par couler), j’ai ri, j’ai souri, j’ai eu de la peine, j’ai voulu aider les personnages… Et c’est ce que j’aime dans un roman. Je ne vois pas les pages passer et quand j’arrive à la fin du livre, je me dis que je l’ai dévoré alors que je serais bien restée un peu plus avec les héros. Anaïs Weibel est une auteure auto-edité donc il me tient à coeur de la soutenir encore plus.

Le pavillon des combattantes de Emma Donoghue.


Résumé : 1918, Dublin. En pleine pandémie de grippe espagnole. Nous allons passer trois jours aux côtés de Julia Power, une infirmière travaillant aux côtés de femmes enceintes touchées par cette maladie… A la maison, elle vit avec son frère qui rentre de la guerre. Le monde s’écroule. Le monde tel qu’il était disparaît, s’effondre. La guerre détruit tout sur son passage et une pandémie de grippe espagnole s’abat sur le monde. Comment ne pas faire le parallèle avec notre situation actuelle et la pandémie du covid ? Evidemment, on ne peut pas. Ce livre a résonné en moi. C’était une évidence.

Plus de mensonges entre nous de Sam de Luca.


Lola, 35 ans, parisienne aime arranger la vérité, sa vérité. Cela fait partie de son métier mais également de sa vie privée. En effet, sa famille pense qu’elle est commissaire de police. Mais Lola a raté son concours, il y a 10 ans. Alors que celle-ci refuse de retourner dans son village natal depuis toutes ces années, c’est sans compter sa mère qui compte bien l’avoir à ses côtés pour ce Noël. Lola a tout prévu, elle restera sous la couette le plus longtemps possible. Mais le sapin de Noël prévu pour les enfants ainsi que tous leurs cadeaux disparaissent. Une enquête que la commissaire de police est obligée de mener! Lola va-t-elle réussir à garder ses secrets ? ALERTE COUP DE COEUR!! Oui, vous avez bien lu. J’ai dévoré ce livre en une soirée, j’ai tenté de ralentir ma lecture pour qu’il dure plus longtemps mais impossible. Impossible de le lâcher. Lola est une héroïne qu’on aime détester. Une héroïne pleine d’assurance, en apparence. Une héroïne qui arrange ses vérités comme bon lui semble. Un mensonge en entraînant un autre, puis un autre. Au fil du livre, elle se livre, s’empêtre dans ses mensonges, se délivre de certains autres. Lors de certains passages, je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire. Pas un petit rire, non, non. Un vrai éclat de rire devant certaines situations cocasses. J’ai également été émue à certains moment. Ce livre regroupe la féerie et la magie de Noël. Mais également une enquête qui nous entraîne dans le milieu policier. Un côté cosy mystery que les fan du genre apprécieront.

Anaïs, de LeslecturesdeNaissou , a aussi donné sa liste des livres qu’elle a préféré cette année.

Noël surprise dans les Highlands de Sarah Morgan

Dans ce manoir isolé au cœur des Highlands, Gayle se sent perdue. Si elle a proposé à ses filles de passer Noël en Écosse, c’était dans une tentative désespérée de ressouder sa famille. Seulement, ces lieux ravivent en elle la mémoire de son premier amour, des souvenirs dont ses filles ignorent tout, et que Gayle préférerait garder secrets… Ella ne sait plus sur quel pied danser. Sa mère, cette business woman redoutable, qu’elle pensait dépourvue de sentiments, a soudain insisté pour qu’elles passent les fêtes ensemble… après cinq ans sans nouvelles  ! Aujourd’hui maman à son tour, Ella s’inquiète  : Gayle-sans-cœur a-t-elle vraiment changé ou risque-t-elle d’être une grand-mère décevante pour sa petite Tab  ? Quant à Samantha, elle meurt d’envie d’associer son agence de voyage à ce magnifique manoir.  Mais comment rester professionnelle face à Brodie, le propriétaire, qui la perturbe tant ? Cet Écossais si séduisant n’a qu’à la regarder pour lui faire perdre tous ses moyens…


Comme au bon vieux temps de Fanny Dl


Mariée à son amour de jeunesse et mère de deux enfants, Elise, trente-neuf ans, a tout pour être heureuse. Seulement, la jeune femme a la sensation que l’union qui régnait dans son foyer s’évanouit de jour en jour. Un soir, au dîner, elle prend conscience de l’addiction qui éloigne les membres de sa petite famille : les portables, les consoles… tous ces écrans qui les empêchent de communiquer entre eux. Elise va tenter de retrouver l’harmonie familiale avec un ultime défi pour elle, son mari et ses deux enfants : passer les prochaines vacances sans aucun écran ! Comme au bon vieux temps…

Un merci de trop de Carene Ponte 


Sage et obéissante depuis le jour de sa naissance, Juliette a tour à tour été un bébé facile, une enfant modèle, une adolescente sans problèmes et une jeune fille rangée. À presque 30 ans, habituée à dire docilement oui à tout et effacée jusqu’à la transparence, elle ronronne dans la chaleur rassurante d’une vie sans remous d’assistante de gestion. Jusqu’à ce « merci » de trop, seule réponse qu’elle parvient à bafouiller après une énième humiliation professionnelle. Ouvrant brusquement les yeux sur le désert de son existence, Juliette décide de démissionner et d’enfin vivre ses rêves, au risque du désordre.
Et du désordre, il va y en avoir beaucoup…

Les lendemains de Melissa Da Costa (découvert en version audio  coup de ❤)

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi. Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.


Maia, le premier tome de la saga Les sept sœurs de Lucinda Riley

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a ramenées des quatre coins du monde et adoptées lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Pour Assmaâ, du compte @bookapax , les livres à offrir cette année sont :

 Blizzard de Marie Vingtras

Le blizzard fait rage en Alaska. Au coeur de la tempête, un jeune garçon disparaît. Il n’aura fallu que quelques secondes, le temps de refaire ses lacets, pour que Bess lâche la main de l’enfant et le perde de vue. Elle se lance à sa recherche, suivie de près par les rares habitants de ce bout du monde. Une course effrénée contre la mort s’engage alors, où la destinée de chacun, face aux éléments, se dévoile. Avec ce huis clos en pleine nature, Marie Vingtras, d’une écriture incisive, s’attache à l’intimité de ses personnages et, tout en finesse, révèle les tourments de leur âme.


Le fils du professeur de Luc Chomatat

Dans cette famille se joue l’éternelle aventure de l’enfance. Il y a les combats acharnés contre les copains cow-boys, les stratagèmes habiles pour trouver sa place dans la cour de récré, les questionnements existentiels et les femmes si indéchiffrables. Et pendant ce temps d’autres luttent pour la liberté, tuent des présidents, marchent sur la Lune, mènent une guerre froide…


Comme nous existons de Kaoutar Harchi

Kaoutar Harchi mène dans ce livre une enquête autobiographique pour saisir, retranscrire au plus près cet état d’éveil, de peur et d ‘excitation provoqué, dit-elle, « par la découverte que nous – jeunes filles et jeunes garçons identifiés comme musulmans, que nous le soyons ou pas d’ailleurs – étions perçus à l’aube des années 2000 par un ensemble d’hommes et de femmes comme un problème. » Un livre où l’amour filial et l’éveil de la conscience politique s’entremêlent dans une langue poétique et puissante.


Un nom pour un autre de Jhumpa Lahiri

À travers l’histoire d’un jeune Américain d’origine indienne rejetant le prénom bengali qu’on lui a donné, Jumpa Lahiri offre une évocation sensible du déracinement et des conflits intimes liés à la double culture.


S’adapter de Clara Dupont-Monod

C’est l’histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C’est l’histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l’aîné qui fusionne avec l’enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s’y attache, s’y abandonne et s’y perd. Celle de la cadette, en qui s’implante le dégoût et la colère, le rejet de l’enfant qui aspire la joie de ses parents et l’énergie de l’aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l’ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance d’un présent hors de la mémoire. Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l’amour fou de l’aîné qui protège, de la cadette révoltée qui rejettera le chagrin pour sauver la famille à la dérive. Du dernier qui saura réconcilier les histoires. La naissance d’un enfant handicapé racontée par sa fratrie.

Et voilà pour cette longueeeeee liste de recommandations. En espérant que vous y trouviez votre bonheur. Et vous, quel livre allez-vous glisser sous le sapin ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s