Mon bilan de juillet 2021

Bilan de juillet đź‘™


Une formidable découverte du style de Cécile Coulon, avec Une Bête au paradis. Je pense qu’elle peut rejoindre mon top 5 des auteurs et autrices dont je préfère le style, à voir avec ses autres livres !
Très bel album aussi avec Mademoiselle Baudelaire, j’ai beaucoup aimé l’aspect un peu flou des dessins et le travail des couleurs sombres.


J’ai aussi beaucoup aimé Le Parfum des fleurs la nuit, qui confirme mon appétence pour le style de Leila Slimani.
Belle surprise encore avec Maikan, qui m’a emmenée au Canada, au plus près de populations autochtones qui ont subi la volonté “d’assimilation” d’un gouvernent passé.


Et d’abord le regard fut instructif, J’ai découvert les dessous d’un monde inconnu, en l’occurrence un club de striptease.
À l’opposé, la retraite décrite dans Ressac ne m’a pas embarquée totalement. J’ai bien aimé, mais je suis restée un poil sur ma fin.


Grosse déception en revanche avec un peu, beaucoup, jusqu’à la mort que j’ai lâchement abandonné au bout d’une cinquantaine de pages.


Et vous, quel bilan du mois dernier ? Des pépites ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s