Mon avis sur Les choses humaines, de Karine Tuil

Jean, Claire et Alexandre forment la famille parfaite. Le premier est journaliste télé, elle est essayiste, leur fils, étudiant dans une brillante université américaine. Jusqu’au jour où l’un d’eux est arrêté pour viol.


J’attendais beaucoup de ce livre et je suis un peu mitigée. J’ai bien aimé les personnages, mais j’ai trouvé que la mécanique mettait bien trop de temps à se mettre en place, m’obligeant à abandonner le livre quelques jours. Si la première partie m’a laissée de marbre, j’ai préféré la seconde, qui recouvre le procès, plus glaçante et donc marquante. Des thématiques intéressantes sont soulevées : l’apologie de la jeunesse, la facilité du raccourci dans le propos, la pression sociale… Au final, elles m’ont plus interpellée que la thématique principale du livre qui est tout de même ce pour quoi je l’avais acheté. Ce n’est pas un oui, pas un non, c’est un bof.


Et vous, vous l’avez lu, aimé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s