Mon avis sur Que sur toi se lamente le tigre, d’Emilienne Malfatto

Derrière son voile, le fantôme noir, semblable à tous ceux qui glissent dans les rues de la ville, l’observe. Il se baigne, au milieu d’autres garçons, elle prend garde à cacher cheveux et silhouette. Il ne faudrait pas choquer. C’est un ami de son frère. Et un jour, c’est celui aux yeux noirs et aux souvenirs partagés. Ils partagent un lit avant qu’il ne parte pour une guerre fratricide d’où il ne revient pas. Elle porte le poids de sa mort dans son corps. Il est aussi celui de la vie. Et de sa condamnation, à elle. Son frère la tuera et sa petite sœur n’aura plus le droit de prononcer son nom. Sa mère et son autre autre frère plieront. Pour l’honneur. C’est un monde injuste, où la révolte n’éclora pas. Où l’on tue dans son propre foyer. Où les codes valent plus que leurs vies.

Le texte est intelligent. L’autrice fait s’entrechoquer l’éphémère et le pérenne. La mécanique du monde suit sa partition, inlassablement. La multiplicité des points de vue l’enrichit. C’est l’une de ses plus grandes forces. Pour atteindre le coup de cœur, il ne manquait qu’une fin différente et un peu plus de pages pour m’attacher davantage au personnage.


Et vous, votre avis sur ce livre ? Il vous tente ?

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s