Mon avis sur Pour une heure oubliée, de Frédéric Perrot

Émile a été condamné pour le meurtre d’une femme, un soir de fête, lors duquel il a avalé du GHB, ce qui lui a déclenché un trou noir. Sa peine est terminée, sa dette à la société payée, mais la culpabilité reste. À sa sortie de prison, il reprend une concession, rencontre celle qui deviendra sa compagne. Une nouvelle vie. Mais le passé resurgit lorsqu’une journaliste propose d’écrire un article sur lui, le condamné sans souvenir du crime.


L’histoire se met en place pendant le premier tiers du livre. Je me doutais d’un élément qui a été soulevé à ce moment-là dans le livre. C’est à partir de là que ça devient vraiment intéressant pour moi et qu’on enchaîne les chapitres. Les deux personnages principaux sont crédibles. L’enchaînement des faits aussi. Quand à l’intrigue et à sa résolution, elle tient debout mais était, à mon sens, impossible à deviner pour le lecteur. Personnellement, je préfère les livres où on peut deviner, mais ca reste une lecture et une enquête tenues et bien ficelées.


Vous l’avez lu, aimé ?

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s