Mon avis sur Le Démon de la colline aux loups

Ce livre est le pourquoi de ce que nous sommes, lecteurs. Nous, les amoureux des mots, fascinés par le pouvoir que provoquent la juxtaposition de caractères, nous qui les lisons pour ce qu’ils nous font éprouver. Ceux de Dimitri Rouchon-Borie ont transpercée ma chair, provoquant la douleur de ce qui savent ô combien ce qu’il raconte est vrai.

Nous sommes nos choix. Mais nous sommes ce qu’on nous a donné. Plus que tout, nous sommes ce qu’on nous a pris. Le mal ne s’oppose pas au bien, il fait face à la facilité. Et certains n’ont pas les armes pour résister à ce mal, que l’on peut contenir, que l’on peut répandre. C’est ce que raconte ce texte.

Il ne s’agit de pas défendre l’indéfendable. Il s’agit de raconter l’humain, sa lumière et sa noirceur. Celle qui ronge et qui dévaste, celle qui fait déposer les armes parce que le combat est trop difficile, trop long et que l’on a besoin d’une trêve, juste une seconde. Il faut du courage pour le faire si justement, sans tomber dans la caricature ou la simplicité.

Lisez-le. Je ne vous promets pas un coup de cœur. Je vous promets de retrouver ce qui nous pousse à parcourir des centaines d’ouvrages et à ouvrir chacun d’eux avec ce même espoir: chavirer.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s