Mon avis sur Florida, d’Olivier Bourdeaut

Je suis comme vous tous. Ensorcelée par la folie douce d’En Attendant Bojangles, j’attends patiemment les nouveautés d’Olivier Bourdeaut, espérant retrouver un peu de l’enchantement procuré par son premier roman. Le tout, bien évidemment, en m’efforçant de ne pas comparer, de ne pas en attendre trop. Quelques heures après la sortie de Florida, je l’avais entre les mains, pleine d’envie d’explorer les coulisses de ces concours de mini-Miss américains. Mais je suis restée dans l’ombre, loin de l’éclat des couronnes posées sur de petites têtes blondes. Les concours ne représentent qu’une petite partie du livre, moins que ce à quoi je m’attendais. Cette partie manque de scènes fortes, de remarques, de dialogues qui auraient pu me marquer et me faire comprendre le ressenti du personnage. La suite ne m’a pas convaincue non plus. Oui explorer l’idée du corps et du contrôle est intéressante, mais on tourne rapidement en rond. Un peu comme la narratrice, prisonnière de sa mécanique destructrice. Une narratrice qui donne à voir le journal d’une ado rebelle, sans grand recul ni analyse. Dommage.

Et vous, votre avis ?

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s