Mon avis sur Le Papier peint jaune, de de Charlotte Perkins Gilman

Hello à tous,

j’ai enfin trouvé et lu ce livre, qui me tentait depuis des mois. Souvenez-vous je vous en parlais dans la wishlist du confinement (n°1) !

Cette courte nouvelle raconte l’histoire d’une femme, mise au repos forcé par son mari médecin, parce qu’elle ne se sent pas bien (dépression ? Baby blues ?). Elle rêve de sortir, d’occupations, mais Monsieur estime qu’il faut qu’elle se repose et qu’elle évite de se fatiguer.

Au fil des pages, on sent de plus en plus la pression qui monte à l’intérieur de la protagoniste, qui n’en peut plus d’être enfermée dans cette chambre au papier peint jaune, où se perdent des arabesques. Parce qu’elle ne peut rien faire et donc ne penser à rien d’autre, elle va développer une obsession pour ce papier, qu’elle cache dans ses écrits, réalisés en cachette. Ce qui la fait peu à peu tomber dans la folie.

J’ai bien aimé cette nouvelle que j’ai lu en français (peut-être que je commanderai la version originale un jour). C’est évidemment un livre assez étouffant, comme peut l’être Huis clos. J’adore le thème, parce que tout ce qui touche à cette zone grise entre raison et folie me plaît toujours. Et c’est surtout un livre très actuel ; l’homme sait mieux qu’elle ce qu’elle ressent, parce que c’est un homme et parce qu’il est médecin. Il applique le traitement qui lui semble bon, se convainquant qu’il fonctionne, quand bien même son épouse tente d’expliquer qu’il lui apporte plus de mal que de bien.

Vous connaissez cette nouvelle ? vous l’avez lue, aimée ?

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s