Mon avis sur Miss Islande, d’Auður Ava Ólafsdóttir,

117309237_744651103033989_9044008034895246803_n.jpg

Islande, années 1960. Hekla quitte son village natal pour rejoindre la capitale, avec sa machine à écrire. Comme toute Islandaise de l’époque, elle n’a pas eu de modèle professionnel. Les écrivains sont des hommes. En ville, elle retrouve son meilleur ami, homosexuel, qui vit caché. Et sa meilleure amie, mère coincée dans son foyer, qui couche ses pensées dans un cahier de brouillon, le moins cher du magasin. Alors qu’elle travaille dans un restaurant pour financer de quoi vivre, on n’a de cesse de lui proposer de s’inscrire à Miss Islande. Le seul réel moyen de voyager pour une femme.

C’est le genre de livre où il ne se passe pas énormément de choses, ce n’est pas le rythme qui fait vivre le livre mais l’atmosphère. Les sujets abordés m’ont touchée, c’est amené avec plein de délicatesse et de subtilité. C’est à lire comme de la poésie. Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s