Mon avis sur La Goûteuse d’Hitler, de Rosella Postorino

Capture d’écran 2020-08-07 à 14.43.51

Hello, je suis super contente de vous parler de ma dernière lecture, La Goûteuse d’Hitler, que j’ai trouvé hyper intéressante. Le titre vous donne le résumé. J’avais lu beaucoup de critiques mi-figue, mi-raisin donc je n’en attendais pas énormément, et j’ai été agréablement surprise. J’ai trouvé le rythme bon, j’ai avalé le livre en quelques heures. La manière dont le thème est abordé m’a fait penser à la banalité du mal, concept développé par Hannah Arendt. Ce que j’ai savouré, c’est la description du quotidien de ces femmes à cette époque-là, la débrouille au jour le jour, les élans de solidarité malgré la difficulté et la méfiance qui règne, dans pour autant exagérer ou tomber dans un côté tarte. Et la vie de ces femmes est particulière car elles ne subissent pas la faim, du moins par elles-mêmes en ces temps de guerre. La pincée de réflexion sur la nourriture qui nourrit oui, mais qui, ici, peut tuer était intéressante également mais j’en attendais une louche supplémentaire. L’autrice a voulu abordé beaucoup de sujets d’où cette fin qui était tout simplement superflue. Il aurait fallu y renoncer, comme à un dessert qui, on le sait, sera de trop et nous ballonnera. Il y a parfois quelques transitions rapides, j’ai dû revenir en arrière pour les comprendre. C’est malgré tout un livre qui m’a régalé parce qu’il aborde des tas de sujets qui me touchent. Et vous, vous l’avez lu, aimé ?

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s