Mon avis sur La Faute de l’abbé Mouret, d’Emile Zola

95936522_1197215233953556_7211671430570704896_n

Je continue ma lecture des Rougon-Macquart, avec cette fois La Faute de l’abbé Mouret. Le fils des personnages suivis dans La Conquête de Plassans est devenu abbé et s’efforce de répandre la bonne parole dans un village aux moeurs dissolus. Il est aidé par frère Archangias qui hait ces villageois et en particulier ces villageoises (évidemment!) qui sont à ses yeux de véritables serpents. Seulement, l’abbé Mouret va tomber malade et être soigné par Albine, faisant naître les prémices d’une relation entre les deux personnages.

Je pensais ne l’avoir jamais lu et finalement en redécouvrant de grandes scènes comme l’adoration de la Vierge par Serge, la ballade dans le jardin de Serge et Albine ou encore Désirée qui est dans sa basse-cour, je pense qu’en fait j’ai dû le lire plus jeune.

Bon évidemment, c’est hyper bien écrit, comme toujours avec Zola. Il y a de belles et grandes scènes (je viens d’en citer), une description précise de l’évolution des sentiments des personnages.

Il y a bien sûr ce portrait de cet homme déchiré, torturé entre deux adorations. D’où les nombreuses introspections, bien plus présentes que dans les tomes précédents.

Et enfin, un point de vue défendu par l’auteur. Ici, c’est la toute-puissance de la vie sensorielle et de la nature chez l’Homme. Bien sûr, on peut s’efforcer de passer outre, mais on devient comme frère Archangias, une boule de haine qui porte des oeillères.

Qui est le moins croyant ici ? Celui qui ne croit plus en les Hommes mais qui reste fidèle à son serment ou celui qui le brise par amour de ces derniers ? La réponse varie selon les points de vue, mais Zola apporte la sienne.

Et vous, vous l’avez lu ? Aimé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s