Mon avis sur La Fortune des Rougon, d’Emile Zola

93323699_531743930863441_4681754303872892928_n.jpg

Alors si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je me suis lancée dans la lecture des Rougon-Macquart de Zola. Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez aussi que Zola est mon auteur classique préféré. C’est donc ravie et pleine d’entrain que je me suis lancée dans ce premier tome.

La Fortune des Rougon raconte les magouilles d’une famille qui n’a qu’un but : s’enrichir. Bon, disons le de suite, ce n’est pas mon tome préféré. Je préfère ceux qui se resserrent sur une poignée de personnages. J’ai aussi été déstabilisée par le début, où pendant une cinquantaine de pages (soit 1/6 du roman), on parle de personnages qui ne reviendront que plus tard dans l’histoire. Il y a beaucoup de noms, et j’ai la fâcheuse manie d’essayer de comprendre à tout prix qui est qui par rapport à qui dès la première mention,a lors qu’il faut un peu de temps.

Malgré tout, j’ai bien retrouvé le style naturaliste que j’aime, le livre donne l’impression que l’on décortique le comportement des membres d’une même famille, la relation entre eux et par rapport au reste de la population, et qu’il s’agit d’une fenêtre sur une description de la société toute entière.

J’ai bien aimé l’aspect aussi « tu n’es qu’une femme donc tu ne comprends pas » du mari, alors que l’épouse en question est très intelligente. Le fait de prendre du recul par rapport à l’attitude de l’homme permet au lecteur de le remettre en question,c ‘est très bien fait. J’ai poursuivi ma lecture avec la Curée, dont je vous parle très bientôt !

Et vous, avez-vous lu ce livre, l’avez-vous aimé ?

Un commentaire

  1. […] Si dans La Fortune des Rougon, l’idée était d’évoquer la politique comme moyen de parvenir à ses fins et à ses espoirs financiers, ici, c’est plutôt la spéculation immobilière, qui fait écho à notre monde actuel, et notamment à la crise de 2008. Honnêtement, je n’ai pas compris toutes les manoeuvres dans le détail, mais suffisamment pour me rendre compte qu’il s’agissait de paris entraînant des sommes d’argent de plus en plus conséquentes. […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s