Mon avis sur La Vie que tu t’étais imaginée, de Nelly Alard

Capture d’écran 2020-04-10 à 14.29.30

Qui est Karoline Zanardi Landi ? La fille de Sissi ou une mythomane ? C’est en tout cas la mère d’Elissa, actrice hollywoodienne aujourd’hui oubliée. Entre biographie et fiction, entre passé et présent, entre Autriche et États-Unis, il faut avoir le cœur bien accroché pour voyager au fil des pages qui virevoltent.

J’ai beaucoup aimé la première partie qui est une enquête, appuyée par la consultation de documents, moins la seconde qui relève plutôt de la fiction. Mais ce que j’ai préféré, c’est la description de la fascination des personnages. La narratrice par le cinéma, Hollywood, et l’impératrice. L’autre, pour sa mère.

Le style est particulier : de très longues phrases, de multiples propositions relatives et des pronoms pas toujours utilisés de façon très claire. Une lecture agréable, mais surtout indispensable à ceux fascinés par l’impératrice ! Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous l’intention de le lire ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s