Mon avis sur Soif, d’Amélie Nothomb

Capture d’écran 2020-04-02 à 14.40.07

Intéressant ? Oui, il l’est. Particulier ? Bien sûr. Audacieux ? Sans aucun doute. Vous dire si je l’ai aimé ou non ? Impossible. J’ai attendu plusieurs semaines avant de faire ce post, en me disant qu’avec le recul, je serais capable de vous donner une réponse. Malheureusement, je ne le suis pas.

J’ai passé le roman, qui raconte les derniers jours de Jésus et ses relations avec sa mère, Marie-Madeleine, quelques disciples et les individus qu’il a rencontré lors d’événements particuliers ainsi que sa crucifixion, à me demander comment Dieu aurait-il pu donner un corps à ses créations, ce qui est le postulat sur lequel Amélie Nothomb construit son roman. C’est une question qui me fascine et qui m’est restée en tête tout le long du roman. Mais c’est aussi sans doute ce qui m’a plu dans l’oeuvre, car c’est cette idée qui est au coeur du roman et qui va être développée jusqu’à devenir une ode à la chair.

Je ne vous promets pas un page-turner, bien au contraire. C’est un livre qui fait réfléchir à chaque ligne. C’est ce qui explique sans doute, que j’ai mis autant de temps pour le lire. Moi, qui d’ordinaire, lis mes livres en une traite, là je l’ai posé et repris pendant deux semaines.

En fait je pense que ce n’est pas un livre qu’on aime ou qu’on déteste, mais un livre qui est un point de départ d’une réflexion. On ne peut pas dire qu’on a aimé une course en regardant uniquement le point de départ commun à tous. Mais parce qu’il ne ressemble à aucun autre livre que j’ai lu, parce qu’il soulève plus de questions qu’il n’apporte de réponses, je vous le conseille.

En tout cas, j’aimerais beaucoup avoir l’avis de ceux qui l’ont lu ? Comment avez-vous vécu cette lecture ? L’avez-vous aimée ?

2 commentaires

  1. Je n’ai jamais été séduit par l’écriture de Amélie Nothomb, ni par le personnage en représentation permanente. J’avais d’ailleurs abandonné l’idée de me plonger encore dans ses nouveaux titres. Manifestement, son dernier livre sort de sa zone d confort et est interpellant. Ta critique le confirme. Je pense donc que je vais tout de même le mettre sur ma pile. Merci pour ce billet qui donne envie de découvrir.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s