Mon avis sur La fille sans peau, de Mads Peder Nordbo

Capture d’écran 2020-03-02 à 11.42.32

Imaginez: une vaste étendue de glace, un blanc immaculé, une terre ancienne et fascinante. La description du Groenland qui est faite dans ce livre est à couper le souffle. On se sent petit, on a froid, on voit les villes d’aujourd’hui tout en étant conscient que ces terres renferment des traditions et des secrets ancestraux. Est-il surprenant que le corps de ce qui semble être un Viking soit retrouvé enfoui dans ce gigantesque bloc de glace ? Ce qui l’est, c’est que le gardien chargé de protéger ce corps soit tué, d’une manière qui fait penser à des crimes commis quelques années plus tôt. Hasard ? Un journaliste mène l’enquête. Et finit par se pencher sur un fléau qui mine l’île et qui a pour victimes, les petites filles. Les personnages sont intéressants et le switch convaincant. Mais la force de ce roman, c’est la description des paysages. Saisissant. Bémol toutefois sur le début du livre, où entre le rédacteur en chef qui ne fait que parler scoop, le journaliste peu rigoureux et l’obsession pour les médias étrangers, on y croit peu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s