Mon avis sur La Princesse de Clèves (BD), de Claire Bouilhac et Catel

Capture d’écran 2019-11-17 à 13.06.08

Ce roman graphique a été exposé en bonne vue pendant quelque temps par ma libraire avant de laisser la place à un autre. Quand je ne l’ai plus vu à son endroit habituel,j’ai eu la sensation d’être passé à côté de quelque chose qui aurait pu me plaire. Je l’ai donc acheté et lu dans la foulée, d’une traite.

J’adore le personnage de la princesse de Clèves, elle est l’exemple du combat entre le cœur et la raison et l’incarnation du classicisme. J’ai été contente de la voir représentée d’une manière qui lui donne encore plus de corps et de chair. On attends un peu avant de la découvrir et d’être éblouie. Les dessins rendent bien compte des expressions des personnages, des jeux de quiproquos et du triangle amoureux créé. J’ai vraiment ressenti le tourment de la Princesse, la douleur du Prince, et l’insouciance du duc de Nemours.

View this post on Instagram

Hello ! En ce dimanche qui représente parfaitement le début de l’automne, j’aimerais vous parler de ce roman graphique. Il a été exposé en bonne vue pendant quelque temps par ma libraire avant de laisser la place à un autre. Quand je ne l’ai plus vu à son endroit habituel,j’ai eu la sensation d’être passé à côté de quelque chose qui aurait pu me plaire. Je l’ai donc acheté et lu dans la foulée, d’une traite. J’adore le personnage de la princesse de Clèves, elle est l’exemple du combat entre le cœur et la raison et l’incarnation du classicisme. J’ai été contente de la voir représentée d’une manière qui lui donne encore plus de corps et de chair. On attends un peu avant de la découvrir et d’être éblouie. Les dessins rendent bien compte des expressions des personnages, des jeux de quiproquos et du triangle amoureux créé. J’ai vraiment ressenti le tourment de la Princesse, la douleur du Prince, et l’insouciance du duc de Nemours. J’ai beaucoup aimé les couleurs, qui font « ancien », voire « vieillottes », mais dans un sens positif. Bref, je vous recommande. Je pense que la reprise d’un classique en BD peut aussi être un bon moyen d’amener aux classiques ceux que ce terme rebute ou impressionné. En lisant cette BD, on a envie de profiter encore plus du personnage en se tournant vers le roman initial. #laprincessedecleves #madamedelafayette #romangraphique #classique #roman #litterature #lecture #livre #littérature #BD #bandedessinee #bookstagrammeuse #instalivre #lire #princesse

A post shared by Des Pages Et Des Lettres (@despagesetdeslettres) on

J’ai beaucoup aimé les couleurs, qui font « ancien », voire « vieillottes », mais dans un sens positif. Bref, je vous recommande. Je pense que la reprise d’un classique en BD peut aussi être un bon moyen d’amener aux classiques ceux que ce terme rebute ou impressionné. En lisant cette BD, on a envie de profiter encore plus du personnage en se tournant vers le roman initial.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s