Mon avis sur Simone Veil l’immortelle

67661928_2058836384220959_8301974725773492224_n.jpg

12/20, un petit oui.
J’ai terminé le roman graphique qui porte sur Simone Veil. Une lecture agréable mais qui m’a un peu laissée sur ma faim. Pour commencer, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus exhaustif sur sa vie. Or, c’est surtout les débats à l’Assemblée nationale sur la loi Veil, la loi qui dépénalise l’avortement, qui sont évoqués, ainsi que sa détention dans les camps de concentration. Évidemment, ce sont des moments forts, où Simone Veil a dû utiliser toute la pugnacité dont elle était capable. Ceci dit, les deux périodes étaient bien différenciées grâce aux couleurs, c’est-à-dire que l’on comprenait bien à quel moment on se situait. Les auteurs ont choisi de se concentrer sur ces deux périodes et pourtant j’ai eu l’impression de survoler la partie qui concerne les débats. J’ai également dû retourner plusieurs pages en arrière pour me remémorer un personnage évoqué une fois des pages plus tôt. Les dessins étaient toutefois beaux mais j’ai parfois eu l’impression que l’essence des personnages n’avait pas été saisie.
Concernant les dialogues, j’ai bien aimé le fait qu’ils respectent ce qui a vraiment été dit. On retrouve une partie du discours prononcé par Simone Veil dans la BD. Mais je les ai aussi parfois trouvés flous et non adaptés aux personnages. Une ou deux fois je me suis dit que cette phrase n’allait pas avec le personnage.
Bref, une lecture mitigée. J’ai largement préféré sa biographe Une vie. Et vous, qu’en avez vous pensé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s