Mon avis sur Extension du domaine de la lutte, de Michel Houellebecq

50304705_329920067616144_7870732873651716096_n.jpg

2.5/5, il paraît que cet auteur ne laisse pas indifférent, soit on adore, soit on déteste. Moi, c’est plutôt «bof», et promis ce n’est pas par pur esprit de contradiction.

Ce roman raconte l’histoire d’un homme, un informaticien qui intervient auprès du ministère de l’Agriculture pour les former sur un nouveau logiciel. C’est un homme seul, dont les conquêtes se comptent sur les doigts d’une main et qui n’a pas vécu d’histoire d’amour ou physique, en l’occurence ici avec une femme, depuis deux ans. Il en est aigri et blasé. Mais il y a pire que lui, son collègue, qui n’a jamais connu de femme du tout. Ce dernier continue à tenter sa chance, tandis que le premier a accepté son sort si l’on peut dire.

Il s’agissait de mon premier Houellebecq, j’ai été victime de l’opération de com autour de Sérotonine, et j’ai donc eu envie de l’acheter afin de le lire. Cependant, je me suis aperçue que j’avais déjà un livre de cet auteur dans ma bibliothèque. Comme je ne l’avais jamais lu, c’était l’occasion de s’y plonger. Je me suis rendue compte que l’histoire est très similaire à celle de Sérotonine (héros, thèmes de l’informatique et de l’agriculture…).

Alors, j’ai un avis mitigé. J’ai trouvé des ficelles un peu facile, notamment celle du personnage principal qui met toutes les femmes dans le même sac, usé et méchant. Mais j’ai beaucoup aimé le style, qui est à celui du personnage : cynique. En lisant, on réalise que la construction – 1) phrase normal ou positive, 2) phrase normal ou positive, 3)phrase cynique qui tranche avec les deux premières propositions ou phrases revient très régulièrement. Il y a aussi une note d’humour, ou plutôt de «rire jaune» tout au long du livre. Ce style est intéressant, et c’est ce qui m’a séduite. Je vais essayer de faire le tour de ses romans pour un trouver un avec un thème bien décalé à celui de ce livre, pour profiter du style sans le personnage qui m’a complètement laissée de glace.

Et vous, vous l’avez lu, aimé ? Une préférence pour un Houellebecq ?

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s