Mon avis sur Juste après la vague, de Sandrine Collette

49730810_2202442419823728_306444129863204864_n.jpg

3.5/5, Un livre plein de rebondissements, que j’ai dévoré en une journée.

C’est un livre que j’attendais de lire depuis longtemps. C’est une amie qui m’en avait parlé, et qui m’avait résumé la première partie : une grande famille se retrouve coincée sur un îlot après une gigantesque tempête, l’eau monte, ils n’ont qu’une petite barque, ils vont devoir choisir qui part, qui reste, sans savoir s’ils dans un cas ou dans l’autre.

J’aime assez les livres avec un côté psychologique, comme les films d’ailleurs (hello shutter island !). Alors, forcément, ce dernier m’a travaillé et j’ai eu envie de le lire très vite. Il ne m’a pas déçue. Je l’ai lu en 24 heures, en y passant deux soirées.

J’ai aimé le rythme, le fait qu’il avance très vite, qu’il y ait de nombreux rebondissements. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l‘on ne s’ennuie pas. Je ne connais pas l’auteur, c’est le premier livre que je lis d’elle. L’écriture est efficace, malgré quelques répétitions et maladresses.

Là où je suis restée sur ma faim, c’est justement sur le côté psychologique qui m’avait séduit au début et que je n’ai pas assez ressenti à mon goût. Le fameux choix dont il est question est rapidement fait, on a plutôt les questionnements des personnages après celui-ci, que pendant. L’avantage c’est que cela exclut tout risque de « guimauve ».

Et vous, vous l’avez lu ? aimé ?

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s