Mon avis sur Les Combustibles, d’Amélie Nothomb

Capture.PNG

3/5, c’était mon deuxième Nothomb (je vous avais parlé du premier sur le blog) et je l’ai trouvé aussi oppressant que le premier.

Dans une zone en guerre, trois personnes se retrouvent ensemble. Il s’agit d’un professeur, d’un de ses élèves et de la petite-amie de ce dernier. Ils sont dans une pièce, dans la maison appartenant au professeur et, ayant brûlé tout ce qui peut l’être pour se protéger du froid, s’attaquent désormais à ses livres. Lequel brûler avant les autres ? Ces mots valent-ils plus que quelques minutes de chaleur ? Voilà les dilemmes auxquels ils doivent faire face. Ils ne forment pas un groupe uni, évidemment. La guerre décuple leur réelle personnalité et certains renoncent à leur humanité « parce que c’est la guerre ».

Le livre est écrit à la manière d’une pièce de théâtre et se déroule dans la même pièce. Evidemment, en le lisant, difficile de pas penser à Huis clos et à Farenheit 451.
Comme pour le premier, j’ai aimé le livre et je me suis sentie mal à l’aise de l’aimer. Si vous aimez être perturbé.e par une lecture, foncez ! Comme pour le premier, j’ai lu l’histoire de personnages en difficulté (dans ce cas, en plein guerre soit un tantinet plus que « en difficulté »…) en étant confortablement installée, au chaud, avec un frigo plein et la sensation d’être libre. L’autodafé, est un acte vraiment spécial pour moi, l’amoureuse de la littérature pour qui faire don d’un livre relève d’un long effort et d’une profonde réflexion. Et c’est avec un oeil de voyeur que je les ai regardés débattre de la valeur d’un livre et en venir à les sacrifier peu à peu pour un peu de chaleur. Cela pousse à la réflexion. Qu’est-ce qu’un livre ? Un objet noble oui, mais en tant de guerre, pourquoi serait-il plus précieux qu’un autre combustible ?
Bémol : j’aurais aimé que le texte soit plus long. Oui, oui, je sais, Amélie Nothomb écrit des textes courts, mais cela méritait quelques pages de plus pour nous faire sentir les changements d’ambiance, l’étau qui se resserre…

Qu’en avez-vous pensé ? Quel est votre livre préféré de cette autrice ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s