Mon avis sur La méprise, de Florence Aubenas

Capture.PNG

3/5. Dans une petite ville du Pas-de-Calais, des enfants ont été violés par leurs parents et un couple d’amis de ces derniers. L’affaire Outreau débute. L’auteure, actuellement grande reporter au Monde, à Libération à l’époque, raconte l’enquête qui a précédé le procès. Elle s’évertue à expliquer comment les erreurs de l’affaire se sont produites, en décrivant les personnalités des protagonistes, et le souvenir des erreurs d’une autre affaire de pédophilie, l’affaire Dutroux, qui s’est déroulée à quelques kilomètres de là, en Belgique. Les erreurs de l’affaire Outreau ont conduit à l’arrivée sur le banc des accusés des personnes qui seront innocentées. Le procès en lui-même n’occupe que quelques pages du livre.
L’ouvrage permet de comprendre l’emballement qui a entouré l’affaire, l’inexpérience du jeune juge en charge de celle-ci, sa peur de laisser en liberté des coupables mais aussi ce qui a poussé des accusés à mentir et à accuser des innocents.

Et vous, vous l’avez lu ? Aimez-vous cette autrice ? Quel est votre livre préféré ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s